Patrimoine-RH-Equipetravaux-Chantier.jpe

En savoir plus sur la Formation AIPR


Qu'est ce que l'AIPR ?
L’AIPR est l’autorisation d’intervention à proximité des réseaux.
Depuis le 1er Janvier 2018, la formation AIPR est devenue obligatoire, donc au moins une personne dans une équipe d’un chantier doit obtenir une AIPR.

En effet, l’AIPR doit être délivrée par l’employeur pour s’assurer du niveau de connaissance et de compétences des personnels que ce soit des opérateurs, encadrants et concepteurs.

Notre centre spécialisé dans la formation AIPR vous propose des programmes adaptés à chaque catégorie de personnel.

Nous proposons une préparation complète à l’examen AIPR pour encadrant, concepteur et opérateur, par nos questions quizz issues des tests QCM de la plateforme d’examen du Ministère de la transition écologique et solidaire (MTES).


Sous quelles conditions ?
Attention ! La délivrance d’une AIPR est soumise à conditions !

Pour pouvoir délivrer une AIPR, l’employeur doit disposer d’au moins une preuve des compétences de son collaborateur parmi :

Une attestation de compétences délivrée suite à un examen par QCM dans un centre d’examen agréé par l’État.
Un CACES en cours de validité, ou un titre/diplôme/certificat de qualification professionnelle dans le secteur du BTP de moins de 5 ans. Attention toutefois, les CACES et formations professionnelles ne prenant pas encore en compte tous les aspects de la réforme « anti-endommagement », vous ne pourrez délivrer des AIPR sur cette base que jusqu’au 1er janvier 2019.
Autre contrainte, tous les CACES ou diplômes ne sont pas valables pour la délivrance d’une AIPR… L’Ineris tient à jour la liste des CACES et diplômes éligibles.
Notez que l’AIPR a une durée de validité limitée à la date de validité de la pièce justificative fournie. Cette durée de validité est au maximum de 5 ans à compter de la date de délivrance de la
pièce justificative.

Durée de validité de l’AIPR

En général, l’AIPR a une durée de validité de 5 ans, Dès lors que la délivrance de l’AIPR fait référence à un CACES, cette limite de validité ne peut dépasser la limite du CACES. Au-delà de cette période de validité, l’AIPR doit être renouvelée.

Les sanctions

Une amende administrative dont le montant ne peut être supérieur à 1500 € peut être appliquée au responsable de projet ou à l’exécutant des travaux employant une personne qui ne disposerait pas de l’AIPR alors qu’elle y est soumise (Article R554-35 10°du Code de l’environnement). Ce montant peut être doublé en cas de récidive.